« Vous dites : c’est fatigant de fréquenter les enfants. Vous avez raison.
Vous ajoutez : parce qu’il faut se mettre à leur niveau, se baisser, s’incliner, se courber, se faire petit. Là, vous avez tort. Ce n’est pas cela qui fatigue le plus. C’est plutôt le fait d’être obligé de s’élever jusqu’à la hauteur de leurs sentiments. De s’étirer, de s’allonger, de se hisser sur la pointe des pieds.
Pour ne pas les blesser. » – Janusz Korczak
(Chapitre 1 : la sophrologie pour les enfants – Super Sopho)

Vous l’avez peut-être croisé au détour d’un rayon, ou peut-être qu’un proche vous en a parlé… Super Sophro – des activités et exercices à partager en famille est paru le 27 mai 2021 et j’en suis l’heureuse auteure. Cet ouvrage, je l’ai écrit en pleine pandémie suite au premier confinement. Lors de la ré-ouverture de mon cabinet en mai 2020, j’ai constaté un réel besoin pour les parents d’avoir des outils à appliquer à la maison. Écrire un livre qui serait comme un guide pour les parents m’a paru être une évidence. L’objectif de cet ouvrage est de donner des clés aux parents pour qu’ils puissent accompagner leurs enfants au quotidien. À travers Super Sophro, je souhaite que les familles puissent créer du lien autour du partage, du jeu et du plaisir, ce qui n’est pas toujours évident quand on est pris par l’effervescence du quotidien.

Les enfants, de véritables super-héros

Depuis l’ouverture de mon cabinet en juin 2017, je reçois des enfants anxieux, angoissées, avec des phobies, des tocs, un manque de confiance en soi et autres désagréments. À travers eux, je me revois à leur âge subissant les mêmes difficultés. Alors de voir ces petits êtres repartir des séances de sophrologie avec le sourire, soulagés de s’être débarrassé de ces poids, fait mon plus grand bonheur. Je suis heureuse pour eux, de savoir qu’ils pourront grandir dans la sérénité.

Quand je vois ces résultats probants, j’ai envie de dire à tous les parents de ne pas laisser leurs enfants avec ces problématiques. Parfois, elles paraissent anodines, mais on se rend compte avec les années, que certaines d’entre elles prennent beaucoup d’ampleur. D’ailleurs, pour la plupart d’entre nous, nos soucis actuels proviennent de blessures d’enfance. Il n’est jamais trop tard pour travailler là-dessus mais je vois nettement la différence entre un travail avec un adulte et celui avec un enfant. L’adulte a un vécu beaucoup plus long, les blessures non soignées suintent beaucoup plus et mettent du temps à cicatriser. De leur côté, les enfants sont de véritables petits super-héros, qui, grâce à leur imagination débordante, arrivent à résoudre rapidement de nombreuses difficultés.

Je suis toujours aussi épatée et émerveillée de leur faculté pour trouver des solutions pour s’apaiser facilement. C’est de là, que m’est venu l’idée du super-héros. Cette thématique est devenue le fil conducteur du livre.

L’apprentissage des super-pouvoirs avec la sophrologie

Lorsque nous étions enfants, nous avions tous un super-héros que nous admirions. Ce personnage rencontre de nombreuses embûches et doit faire appel à des super-pouvoirs pour les surmonter. Ainsi, l’enfant peut s’identifier facilement à celui-ci. À travers la sophrologie, l’enfant apprend, lui aussi, à mobiliser des « super-pouvoirs » pour faire face aux difficultés qu’il rencontre. Dans cet ouvrage, je partage plusieurs exercices issus de la sophrologie qui se pratiquent sous forme de jeu, dès l’âge de 4 ans. Ceux-ci sont basés sur la respiration, le relâchement musculaire et la visualisation. De ce fait, les enfants apprennent à identifier leurs émotions, à relâcher leurs tensions, et retrouvent confiance et sérénité.

Être un super-parent

À travers son regard d’enfant, qui n’a jamais admiré la force de son papa ? La bravoure de sa maman ? En tant que parents, nous sommes les premiers super-héros de nos enfants. Face à la vulnérabilité de ces derniers, nous sommes perçus comme des êtres forts, car nous savons les rassurer et leur donner confiance. Nos progénitures, grâce aux neurones miroirs, imitent nos actions, nos comportements, mais aussi nos émotions. C’est pourquoi, nous devons être vigilants sur notre façon de réagir. Mais avec notre mode de vie de parents débordés, il n’est pas toujours facile d’appréhender ce rôle. C’est pour cela qu’il m’a paru important de transmettre dans ce livre, quelques clés aux parents, afin que ces derniers puissent traverser les tempêtes sans encombre. Les parents peuvent, eux aussi, apprendre à enfiler leur cape de super-héros !

La sophrologie en famille

Les enfants se plaignent parfois de ne pas passer assez de temps avec leur parent. Dans nos rythmes de vie moderne, il est de plus en plus difficile de passer du temps avec nos bouts de chou. Les semaines sont cadencées par le travail, les activités, les tâches ménagères et autres corvées. Par le biais de Super Sophro, les parents peuvent initier leurs enfants à la sophrologie tout en créant un moment de partage et de complicité. Entre jeu et plaisir, la pratique des exercices en famille renforce la relation et aide à désamorcer certains conflits. Pour cela, les parents peuvent créer un rituel. Par exemple, le soir avant de dormir, afin d’instaurer quelques exercices du livre.

À travers Super Sophro, vous trouverez en tant que parents, ou accompagnant auprès des enfants, des pistes pour aider ces derniers à grandir sereinement. Pour autant, ce livre ne se substitue pas à un accompagnement thérapeuthique. Celui-ci est un support pour le quotidien. En parallèle et si besoin, il peut être judicieux de consulter un professionnel.


Pour ceux qui l’ont lu, vous pouvez partager votre retour en commentaire où sur les plateformes de ventes en ligne ! 😉

À tous les autres, je vous souhaite une belle découverte !

  • Super Sophro

Super Sophro – Améthyste Éditions – 18€

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.